reflexologie

Réflexologie plantaire


Marie Burger


Marie Burger a crée l'association "KWAN YIN" immatriculée à la préfecture de l'Hérault sous le N°
W 343018031

historique

Les Chinois pratiquent depuis 5000 ans la réflexothérapie, née avec l’acupuncture, médecine elle-même originaire de l’Inde. Le sinogramme, qui représente le pied signifie " partie du corps qui préserve la santé ".

L’Egypte ancienne en témoigne aussi dans une fresque ; Les Incas pratiquaient des massages semblables et les Indiens d’Amérique ont perpétué cette technique jusqu’à aujourd’hui. Les civilisations orientales la pratiquent encore dans un but autant préventif que curatif.

La réflexologie moderne remonte aux travaux d’un médecin américain, le Dr William Fitzgerald. Tandis qu'il cherchait une méthode d'anesthésie en chirurgie mineure, il découvrit que la douleur éprouvée par ses patients diminuait s'il appliquait une pression sur certains points de la main ou du pied et du corps qui libèrent des endorphines et créent une sensation de relaxation et de détente.

Sa théorie zonale, élaborée en 1913, repose sur un modèle anatomique qui divise le corps en 10 zones énergétiques, allant de la tête aux pieds, chacune étant liée à des endroits précis du corps les zones réflexes et découvrit que la pression surtout sur les pieds stimulait les lignes directrices zonales, améliorant l’innervation et l’irrigation sanguine, détoxifiant les zones congestionnées et réduisant la douleur.

En 1916, Publication " Dr. Fitzgerald's Zone Therapy ", après avoir étudié avec lui cette approche du toucher réflexe qu'il intitule " Thérapie des Zones ". C'est Eunice Ingham (1889-1974), une physiothérapeute américaine qui a mis au point, au début des années 1930 (à partir des découvertes de ce médecin), la réflexologie telle qu'on la connaît aujourd'hui. Le Dr Wagner parle du métabolisme, des dépots d’acides uriques et calciques. La théorie des cristaux de Mme Ingham aide à comprendre que : - Le mauvais fonctionnement de l’organisme = Accumulation d’acide urique et calcique.

Nos proches voisins européens (Grande-Bretagne, Allemagne, Belgique, Suisse, notamment) ont bien saisi l'intérêt de cette pratique naturelle assez largement utilisée dans les hôpitaux et de manière courante.

Un travail en profondeur
La réflexologie agit d'abord sur un plan global (holistique). L'approche globale du corps considère une douleur comme la manifestation d’un mécanisme de protection dont l'origine se situe souvent au-delà de la région concernée. Cette douleur ou réaction peut avoir une cause mécanique, organique ou somatique.

La stimulation des zones réflexes adéquates aide le corps à déprogrammer certaines habitudes et à reprogrammer un nouveau fonctionnement. Chaque personne étant unique et réagissant à son propre rythme, le changement nécessite parfois du temps et de la patience.

Une technique naturelle
La réflexologie fait partie, aujourd'hui, des pratiques de santé dites complémentaires, alternatives et douces. En réalité, elle fait partie de nous-mêmes car chacun a ses zones réflexes sous ses pieds. Une méthode simple de reptation et de palpation, universellement répandue, sans effets secondaires, dans notre société particulièrement anxiogène.


Marie Burger - 1 clos des Genévriers - 34570 MURVIEL les Montpellier - 04 67 56 07 22 - marie-du-clos@wanadoo.fr